Ghjacumu Thiers

A barca di a Madonna

Albiana

Ajaccio, 1996

bibliothèque insulaire
   
Méditerranée
A barca di a Madonna / Ghjacumu Thiers. - Ajaccio : Albiana, 1996. - 156 p. ; 24 cm.
ISBN 2-905124-23-7
NOTE DE L'ÉDITEUR : Pourquoi donc tous les gens qu'aime Maria Laura lui cachent-ils le mystère qui entoure sa naissance dans la Corse de l'après-guerre ? Et quel rapport avec la blanche statue de Notre-Dame du-Grand-Retour, qu'accompagnent des dévotions d'un autre âge ?

JACQUES THIERS : A propos de « A Barca di a Madonna » … — C'est d'abord comme c'est souvent le cas en littérature, une fulguration, une image insaisissable longtemps et qui un jour découvre un pan de mémoire enfoui, et ramène des impressions, des souvenirs, des sensations, créant aussi toutes les conditions favorables à l'essor de l'imagination. Un souvenir personnel en effet que l'image d'une Madonne à l'Enfant Jésus, toute blanche, juchée sur une barque glissant sur une marée humaine. De tous les villages à l'entour on s'était massé près de la croix de Santa Lucia pour saluer Notre-Dame de Boulogne en procession solennelle en Corse d'avril 1947 à janvier 1948.

[…]

A Barca di Madonna a été publié […] en mars 1996. Or j'ai eu la surprise de voir Grasset sortir en août La Vierge du Grand Retour de Raphaël Confiant, le romancier martiniquais et francophone. […] [Le] livre de Confiant retentit de la clameur qui annonce, entoure et suit l'arrivée de Notre-Dame de Boulogne devenue Notre-Dame du Grand Retour dans la France. C'est la voix multiple et contradictoire du peuple martiniquais qui monte autour de la Vierge, dans la période de l'après-guerre et de la décolonisation.

C'est un roman admirable, par la peinture variée des caractères et l'art des portraits. Mais il y a surtout une esthétique luxuriante et baroque, un rythme et une verve assurée par une langue libre, inventive et qui joue de toutes les ressources. Un livre virtuose. Quant à la similitude de l'époque et de la thématique religieuse, plus que d'une coïncidence, je parlerais d'une concomitance d'imaginaires et d'émotions. Le rapprochement n'est pas fortuit. Il y a dans ce grand évènement religieux une atmosphère qui fascine et qui étonne notre sensibilité et notre esprit critique de modernes.

[…]

Mais ces aspects spectaculaires ne sont pas tout. Il y a d'autres motivations pour deux écrivains insulaires, issus de communautés typées et soumises dans leurs histoires respectives à des modes de penser et de croire venus des centres dont les cultures dominées dépendent. […] Même si ce n'est pas la visée première de l'auteur, on peut dire qu'à travers la peinture des réactions psychologiques et de la folle espérance des Martiniquais La Vierge du Grand Retour note une préoccupation sociale et identaire éminente.

En Corse le séjour de la Vierge du Grand Retour a duré d'avril 1947 à janvier 1948. Outre la différence des cultures, il a dû avoir une portée idéologique notable.

[…]

« A propos d'écritures », Méditerranéennes, n° 12, été 2001 (pp. 107-108)

COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE

mise-à-jour : 27 décembre 2005

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX