Paule Laudon (éd.)

Rencontres Gauguin à Tahiti, Actes du colloque, 20 et 21 juin 1989

Aurea

Papeete, 1989
bibliothèque insulaire
   
peintres des îles
Gauguin
édité à Tahiti
Rencontres Gauguin à Tahiti [actes du colloque, 20 et 21 juin 1989] / textes réunis et présentés par Paule Laudon. - Papeete : Aurea, [1989]. - 99 p. : ill. ; 30 cm.

La Polynésie et les Polynésiens ont profondément infléchi la destinée de Paul Gauguin et son œuvre ; au point que dans l'esprit du plus grand nombre la relation s'impose et tend même à s'exprimer avec excès : Gauguin égale Tahiti … et réciproquement ! Il n'en est pas toujours de même pour les spécialistes des arts plastiques dont beaucoup sous-évaluent, semble-t-il, l'aventure polynésienne du peintre — faute de jalons pour en prendre la juste mesure ?

Le colloque organisé à Tahiti en 1989 propose des éléments d'information et de réflexion pour renouveler les approches de la question. Il est intéressant, dans cette perspective, de noter la composition d'un cercle où les historiens et théoriciens de l'art, pour une fois, ne se retrouvaient pas exclusivement entre eux 1, grâce aux apports de l'écrivain Jean-Marie Le Clézio, de l'historien Gilles Manceron, du professeur de philosophie Philippe Draperi, de l'ethnologue Anne Lavondès, ou encore du peintre haïtien Hervé Télémaque.

Mais, il est évident que la radicale originalité du propos tient prioritairement au site retenu : Tahiti. A preuve l'aveu de Nicholas Wadley qui ressentit le besoin d'ajouter un « post-scriptum » au texte de sa communication : « Cette communication a été rédigée avant que je découvre personnellement Tahiti et les îles Marquises. Bien que cette découverte ait confirmé pour l'essentiel les points importants de cette communication, elle eût été légèrement différente si elle avait été rédigée après, et non pas avant mon voyage. Je pense en particulier à la force de la perception sensorielle : odeurs, couleurs, et présence presque écrasante des fleurs dans la nature et la culture de Tahiti. De plus, le fort sentiment de ressemblance avec le Tahiti reconnaissable dans les détails des tableaux et des écrits de Gauguin : bien sûr les types de visages, les subtiles variations de couleur de la peau, mais aussi des fragments de motifs du paysage, comme l'omniprésente ligne blanche de la crête des vagues sur les récifs coralliens à Tahiti (aussi perceptibles à l'oreille qu'à l'œil), ou la croissance horizontale des arbres au bord de l'eau, aux Marquises. Il y a aussi cette sensation persistante de rencontre entre ce qui est européen et ce qui est indigène, dont il est si abondamment question dans ses écrits. Tout cela confirme la particulière importance de l'expérience directe parmi les sources complexes que Gauguin avait assimilées dans l'iconographie de ses rêves »  p. 31. Avis à rapprocher de celui d'un spécialiste des îles et de l'insularité : « C'est aux Samoa que l'écoulement océanien, ce fluide enracinement de l'instant dans les plantations du temps, est plus visible, plus palpable, est le mieux préservé. Aurais-je vécu sans connaître cela que la peinture de Gauguin me serait restée incomprise » 2.


  1. Seul regret, mais il est de taille : l'absence de voix polynésiennes !
  2. Eric Fougère, « Iles, autres terres », Nouméa : Éd. Grain de Sable, 1997
SOMMAIRE
  • Françoise Cachin : « Fuir là-bas, fuir  », Mallarmé et Gauguin
  • Jean-Marie Le Clézio : Eloge des îles
  • Nicholas Wadley : Comme en rêve, accord entre mots et images
  • Gilles Manceron : Les îles et le rêve, Gauguin et la Polynésie dans l'imaginaire de Victor Segalen
  • Wladyslava Jaworska : Préfiguration de Tahiti en Bretagne
  • Kirk Varnedoe : Paul Gauguin and primitivism in modern art
  • Claire Frêches-Thory : Le premier acheteur de D'où venons-nous ? Le collectionneur bordelais Gabriel Frizeau (1870-1938) et ses rapports avec Gauguin
  • Philippe Dagen : Gauguin à Montmartre, éléments pour une étude du gauguinisme en 1905
  • Philippe Draperi : Gauguin et l'écriture
  • Anne Lavondès : L'art des Marquises
  • Ziva Amishai-Maisels : Gauguin, visiteur ou résident ?
  • Xavier Girard : Gauguin et Matisse
  • Elyn Zimmerman : The legacy of Paul Gauguin, contemporary sculpture and the art of non-western cultures
  • Hervé Télémaque : Passage
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Claire Frèches-Thory et Georges T.M. Shackelford (dir.), « Gauguin Tahiti, l'atelier des tropiques » (catalogue de l'exposition, Grand Palais, Paris, 30 septembre 2003 - 19 janvier 2004), Paris : Réunion des musées nationaux, 2003
  • Xavier Girard (dir.), « Matisse et Tahiti », Nice : Musée Matisse (Cahiers Henri Matisse, 1), 1986

mise-à-jour : 7 mars 2016

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX