Ingmar Bergman

Monika

L
'Avant-scène Cinéma - 567, décembre 2007

Paris, 2007
bibliothèque insulaire
   
des femmes et des îles

parutions 2007

Monika, Ingmar Bergman / textes de Michel Boujut, Guy Braucourt, Fernand Garcia (et al.) ; découpage plan par plan rédigé par Fernand Garcia et Pierre Kandel. - Paris : L'Avant-scène Cinéma, 2007. - 79 p. : ill. ; 25 cm. - (L'Avant-Scène Cinéma, 567, décembre 2007).
ISBN 978-2-84725-61-9
… heureusement nous murmure Ingmar Bergman, heureusement que le cinéma est là, qui emmagasine la beauté.

Jean-Luc Godard, cité p. 7

MICHEL BOUJUT
: […]

Dans le bar d'un quartier pauvre de Stockholm, Monika (la lumineuse Harriet Andersson), vendeuse dans une épicerie, fait la connaissance de Harry (Lars Ekborg), garçon-livreur chez un marchand de porcelaine. Ils n'ont pas 20 ans. Elle vit dans un logement sombre avec ses parents et ses petits frères ne rêvant que d'évasion. ll habite seul avec son père dans le grand appartement d'une vieille tante, avide lui aussi de dépaysement. Nous les retrouvons tous les deux au cinéma où passe certain Rêve de femme 1, mélo mondain. Elle pleure, lui baille. En sortant, elle commente, envieuse : « Il y a des gens veinards ! Ils ont de l'argent, de belles maisons, de jolies voitures. Ils s'amusent, ils dansent … » Après une dispute avec son père alcoolique, la jeune fille retrouve Harry et passe la nuit avec lui dans un sac de couchage, à bord de son canot à moteur. Ils décident ensemble de larguer les amarres au petit matin. Et, quittant Stockholm, abordent bientôt l'île d'Ornö. Un gros plan s'attarde sur le visage apaisé de Monika couchée dans la cabine.

Commence ainsi pour eux le temps de l'insouciance dans ce paradis éphémère battu par les vagues. À la désolation citadine 2 va se substituer la plénitude d'une nature sauvage propice à l'affirmation d'une sexualité sans entraves. Bonheur de courte durée, cependant, pour les jeunes amants que la vie […] va rattraper. Retour à Stockholm. Enceinte, Monika épouse Harry. L'été est fini. Le rêve de bonheur s'est heurté à la trivialité du quotidien. Dans les dernières scènes, la jeune femme est au café en compagnie d'un ancien flirt et écoute la musique du juke-box. Moment intense et sidérant que traduit le regard-caméra qu'Harriet Andersson plante soudain dans l'objectif, nous prenant à témoin de la fin d'un amour et de sa trahison. Commentaire désolé de Godard : « C'est le plan le plus triste de l'histoire du cinéma » 3.

[…]

Le bonheur dans l'île, p. 7

1.À ne pas confondre avec Rêves de femmes (1955), autre film de Bergman.
2.Harry — Dire que chez Forsberg ils travaillent ! Monika — Et dans ma boîte, ils trimbalent des cageots parmi les détritus et la poussière. Harry — Nous nous sommes révoltés contre eux tous, Monika. (Découpage, p. 55)
3.Harriet Andersson (citée p. 12) : « À un moment Bergman m'a dit : " Tourne la tête et regarde directement vers la caméra ". Je me suis dit qu'il était fou. J'avais des frissons quand je l'ai fait parce que c'était interdit de faire ça à l'époque. La première fois que j'ai vu le film, j'étais assise toute seule dans un cinéma. Je regardai ces yeux. Je savais que c'étaient les miens, mais je me disais, mon Dieu, pourquoi ce regard aussi triste … »

SOMMAIRE
  • Le bonheur dans l'île, Michel Boujut
  • Ingmar Bergman, du noir de la crise à la lumière de l'amour, Guy Braucourt
  • Entretien avec Ingmar Bergman, propos recueillis par Stig Björkman, Torsten et Jonas Sima, in Le cinéma selon Bergman (Seghers, 2000)
  • Revue de presse
  • Harriet Andersson - Ingmar Bergman : Un été 52, Fernand Garcia
  • Ingmar Bergman, bio-filmographie commentée
  • Monika, scénario de Per Anders Fogelström et Ingmar Bergman, découpage plan par plan rédigé par Fernand Garcia et Pierre Kandel
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Ingmar Bergman, « Cris et chuchotement [suivi de] Persona [et de] Le lien », Paris : Gallimard (Folio, 2620), 1994
  • Ingmar Bergman, « Laterna magica », Paris : Gallimard, 1987 ; Gallimard (Folio, 2238), 1991
  • Ingmar Bergman, « Images », Paris : Gallimard, 1992
  • Per Anders Fogelström, « Sommaren med Monika », Stockholm : Bonnier, 1951
  • Liv Ullmann, « Devenir », Paris : Stock, 1977
site du Bergman Center sur l'île de Fårö (Suède)

mise-à-jour : 5 septembre 2011

   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX