Eva Hope [pseudonyme de Marianne Farningham, 1834-1909]

Grace Darling, the heroine of the Farne islands : her life and its lessons

Walter Scott Publishing

Londres, 1875

bibliothèque insulaire

      

des femmes et des îles
Grace Darling, the heroine of the Farne islands : her life and its lessons / Eva Hope. - London : Walter Scott publishing, c. 1875. - 312 p.-pl. : ill. ; 19 cm.
But courage, Father ! let us out to sea —
A few may yet be saved.

William Wordsworth
« Grace Darling » (1843), in Complete poetical works

Les Farne islands sont situées au large du Northumberland (côte N.E. de l'Angleterre) ; le père de Grace Darling y gardait le phare de Longstone, l'une des îles les plus à l'est de l'archipel (qui en compte une trentaine).

En septembre 1838, pendant une tempête particulièrement violente, le Forfarshire, qui faisait route entre Hull et Dundee avec 60 personnes à son bord, heurta un récif et sombra. Il y eut neuf rescapés auxquels Grace Darling et son père portèrent secours sur un canot de cinq mètres, affrontant pendant de longues heures, à l'aviron, une mer déchaînée.

Contre son gré, Grace Darling devint aussitôt célèbre dans tout le pays : le premier livre relatant l'exploit parut en 1839 ; en 1880, Thomasina, la sœur de Grace, suscite la publication d'un ouvrage qui tente de rétablir les faits, mais la légende dorée de la jeune fille aux cheveux balayés par le vent est solidement établie.

Swinburne, Wordsworth, Tennyson ont, parmi d'autres, chanté l'exploit. Grace Darling est morte à vingt-huit ans de tuberculose.

SUMMARY I.  Woman's Work
II. Ancient Northumbria
III. The Childhood of a Heroine
IV. Lighthouse Homes
V. Lighthouse Guests
VI. Christmas at the Longstone Lighthouse
VII. A Wedding in the Family
VIII. « Prevention Better than Cure »
IX. August Pic-Nic's Pleasures
X. The Perils of the Ocean
XI. The Wreck of the « Forfarshire »
XII. Grace to the Rescue
XIII. After the Event
XIV. A Visit to the Duke and Duchess of Northumberland at Alnwick Castle
XV. The Darling Family at Home
XVI. An Early Death
XVII. « Being Dead, yet Speaketh »
XVIII. Conclusion
COMPLÉMENT BIBLIOGRAPHIQUE
  • Jerrold Vernon, « Grace Darling, the maid of the isles », Newcastle-upon-Tyne : W. & T. Fordyce, 1839
  • William Wordsworth, « Grace Darling », Carlisle : [at the office of Charles Thurnam], 1843
  • Daniel H. Atkinson, « Grace Darling : her true story from unpublished papers in possession of the family », London : Hamilton, Adams & Co., 1880
  • Algernon Charles Swinburne, « Grace Darling », London : s.n., 1893
  • Anne Constance Smedley, « Grace Darling and her times », London : Hurst & Blackett, 1932
  • Anne Constance Smedley, « Grace Darling and her islands », London : The Religious tract society, 1934
  • Hugh Cunningham, « Grace Darling : victorian heroine », London : Hambledon Continuum, 2007

mise-à-jour : 30 avril 2014
William and Grace Darling going to the rescue of the SS Forfarshire
Henry Perlee Parker c1838
   ACCUEIL
   BIBLIOTHÈQUE INSULAIRE
   LETTRES DES ÎLES
   ALBUM : IMAGES DES ÎLES
   ÉVÉNEMENTS

   OPINIONS

   CONTACT


ÉDITEURS
PRESSE
BLOGS
SALONS ET PRIX